2.300 PME toucheront les aides promises

Deux mille trois cents entreprises bruxelloises peuvent pousser un « ouf » de soulagement. Les aides à l’expansion économique promises l’an dernier leur seront bel et bien versées. Les trente millions d’euros de budget nécessaire manquaient. Le nouveau gouvernement, sur proposition de la secrétaire d’État à la Transition écologique, Barbara Trachte, a décidé d’honorer les engagements pris sous la précédente législature.

Les aides à l’expansion économique soutiennent les investissements des PME. Elles sont au nombre d’une trentaine et vont de primes à la consultance ou à la formation jusqu’à l’aide à la reprise d’un commerce ou à l’achat d’un bâtiment. La moyenne est d’environ 13.000 euros par dossier mais avec des montants très variables.

Le mécanisme a été modifié en mai 2018. Certaines aides ont été revues à la baisse, ce qui a provoqué un afflux de demandes peu avant que le changement n’intervienne. Il est apparu en mai 2019 qu’il manquait environ trente millions d’euros sur trois ans pour faire face aux engagements pris. Les aides ont donc été gelées.

Le 3 octobre, les responsables UCM ont été reçus par la secrétaire d’État à la Transition écologique, Barbara Trachte. Ils ont insisté pour qu’une solution soit trouvée. Les PME qui avaient introduit un dossier ont bel et bien effectué l’investissement exigé. Les entrepreneurs pouvaient légitimement compter sur l’intervention de la Région et l’intégrer dans leurs prévisions comptables. Le défaut de paiement peut mettre leur trésorerie en difficulté et détruire des emplois. Il nuit gravement à la confiance indispensable dans les institutions publiques.

UCM salue donc le courage et la correction de Barbara Trachte et du nouveau gouvernement, qui assumera la totalité des engagements.

Pour Pierre-Frédéric Nyst, président UCM, « un contrat est un contrat. La Région bruxelloise montre l’exemple et honore ses engagements. Les 2.300 PME qui avaient un dossier en cours ont besoin de leur argent et n’auraient pas compris que l’autorité publique se dérobe à ses obligations. »

**************

CONTACT PRESSE UCM : THIERRY EVENS   081 48 62 61  0474 95 07 74