Indépendants et PME ne peuvent plus payer les pots cassés

   16 novembre 2021

Fermetures, restrictions, obligations : le menu du Comité de concertation fait peur. Pour UCM, il faut éviter de briser la reprise économique que notre pays connaît enfin. Poussons encore la vaccination et, en ce qui concerne le monde économique, faisons confiance aux employeurs et aux entrepreneurs pour garantir la sécurité de leur personnel et de leurs clients.

La situation sanitaire est à nouveau inquiétante. Le contexte est cependant totalement différent de ce qu’il était en mars 2020 ou l’hiver dernier. Il existe des vaccins efficaces et la population, fatiguée de cette crise, connaît et applique depuis longtemps les précautions sanitaires utiles. L’économie a redémarré mais cette reprise reste fragile. Les indépendants et les chefs de PME ont plus que jamais besoin d’un climat de confiance et de règles stables.

UCM appelle donc le Comité de concertation à ne pas céder à la panique et à bien prendre en compte l’impact de ses décisions sur le moral de la population en général et des entrepreneurs en particulier.

Lire le communiqué de presse UCM dans son entièreté…

Photo de Artem Maltsev, Unsplash