Le soutien aux indépendants s’effrite

  24 septembre 2021

UCM demandait la prolongation des deux grands mécanismes d’aide – chômage corona et droit passerelle de reprise – jusqu’à la fin de l’année. C’est acquis. Mais la décision est tardive et les conditions d’accès au soutien à la reprise pour les indépendants sont plus restrictives. C’est regrettable au moment où certains secteurs vont être soumis à l’obligation du Covid Safe Ticket.

Pour UCM, le principe est clair : les entrepreneurs mis à l’arrêt ou au ralenti en raison des mesures sanitaires doivent être indemnisés de façon juste et correcte. Le chômage corona est une réponse adéquate pour les employeurs. Il doit logiquement durer aussi longtemps que la crise sanitaire. La prolongation, décidée hier soir, du 1er octobre jusqu’à la fin de l’année est donc logique.

C’est la fin d’un suspense évitable et nocif. Fixer les règles avec une seule semaine d’avance ne permet pas de gérer sereinement son personnel.

Lire le communiqué de presse UCM dans son intégralité