Maladie sans certificat : porte ouverte aux abus

  5 octobre 2021

Pour UCM, il ne peut être question d’autoriser les salariés à prendre des jours de maladie, payés par l’employeur, sans certificat médical. Une relation de travail implique un équilibre des droits et des devoirs qui serait rompu.

Le gouvernement envisage de supprimer l’obligation de certificat médical pour les congés de maladie de courte durée des salariés. Pour les chefs de PME, c’est totalement inacceptable !

Dans les petites entreprises, la relation de travail est aussi, le plus souvent, une relation de confiance. Il est fréquent que, sur le terrain, une absence d’un jour pour un problème de santé mineur soit acceptée sans démarche administrative. Mais c’est à l’employeur d’en décider.

Lire le communiqué de presse UCM dans son entièreté