Tristes soldes : un commerce sur deux est menacé – 28 août 2020

À peine un quart des commerçants est satisfait de la période de soldes qui s’achève. Les ventes sont globalement en recul de plus de 20 % par rapport à l’année dernière, alors que les stocks étaient très importants et les pourcentages de réduction élevés dès les premiers jours. Près d’un commerçant sur deux (49,4 %) estime que son activité est en péril. Le confinement a pourtant boosté leur présence et leurs ventes en ligne.

À trois jours de la fin de la période des soldes d’été, UCM a donné un échantillon représentatif de commerçants indépendants, principalement dans le secteur de l’habillement. Certains ont tiré leur épingle du jeu. Ils sont 25 % pile à se dire satisfaits de leurs ventes. Cela correspond aux 16,5 % qui annoncent des ventes légèrement supérieures à celles de l’an dernier, plus les 9 % de ventes équivalentes.
La majorité n’a en rien compensé la perte due au confinement. Ils sont 57,3 % à annoncer des ventes inférieures de plus de 20 % à celles de l’an dernier. Sur le total des commerçants sondés, près d’un sur cinq estime le recul à plus de 40 %.

À la question « pensez-vous que votre commerce est en péril d’ici juin 2021 ? », il y a 49,4 % de « oui ». Les commentaires attirent l’attention sur la baisse du tourisme : la restriction des voyages a un impact sur la fréquentation des magasins. La période des fêtes de fin d’année sera décisive pour certains. S’il n’y a pas de retour à un shopping normal, ce sera le coup de grâce.

Les commerçants ne sont pas résignés. Avant le confinement, ils étaient 24,4 % à être actifs sur le web. Un peu plus de 16 % se sont lancés et 10,6 % veulent franchir le pas. Ils seraient ainsi une majorité à utiliser le web pour soutenir le magasin physique.

************

CONTACT PRESSE UCM : THIERRY EVENS  081 48 62 61  – 0474 95 07 74